Restauration de la libre circulation dans le ruisseau de Solières
Action réalisée par le Service des Cours d'eau de la Province de Liège.
Comité local Hoyoux - Action Hors Programme

Récemment, le Service des Cours d'eau de la Province de Liège a éliminé deux obstacles à la circulation des poissons sur le ruisseau de Solières à Huy, pour un coût total d'environ 35.000 €. Cette opération s'inscrit dans la mise en œuvre de la mesure 0420_12 du PGDH 2016-2021, visant à restaurer la continuité des cours d'eau.

Les obstacles concernaient la partie aval du ruisseau, près de sa confluence avec la Meuse. Deux sites ont été aménagés avec des "rampes rugueuses " pour stabiliser le lit mineur, réduire l'érosion et faciliter le déplacement des poissons grâce à des seuils en enrochements avec des échancrures.

Le premier obstacle (2409), d'une hauteur d'environ 40 cm, a été résolu avec une rampe rugueuse d'une dizaine de mètres de long. Le second obstacle (2410), beaucoup plus imposant avec une hauteur d'environ 1,4 mètre, a nécessité une rampe rugueuse d'environ 60 mètres de long. Pour compenser la pente plus raide que la pente naturelle du cours d'eau, des petits seuils en enrochements avec des échancrures ont été aménagés tous les 5 mètres pour faciliter le déplacement des poissons. Une fosse de dissipation d'énergie a également été créée en aval de la rampe rugueuse pour ralentir l'eau avant qu'elle ne rejoigne la pente naturelle du cours d'eau.

 

Obstacle 2409 - Avant

Obstacle 2409 - Après

 

Pour réaliser ces travaux, il a été nécessaire de drainer la zone concernée en utilisant un étang voisin. Des engins de chantier ont été utilisés, causant des dommages aux berges, qui ont été réparés avec des enrochements à faces planes pour favoriser la végétation. Les autres berges, momentanément exposées, ne présentent pas de risque d'érosion significatif et seront naturellement colonisées par la végétation environnante (aulnes, saules, merisiers, aubépines, ...).

 

Obstacle 2410 - Avant

Obstacle 2410 - Après