Contrat de Rivière Meuse Aval & affluents
Place Faniel, 8
4520 Wanze
085/71.26.55

meuseavaltranspa 333x204

Cette interface est destinée aux partenaires du CRMA. Vous y trouverez  les PV des réunions et AG de nos divers comités locaux, ainsi que des courriers types destinés aux communes.

En cas d'oubli de votre identifiant et/ou mot de passe, veuillez contacter le CRMA au 085/71.26.55 ou par email : info[at]meuseaval.be
 

Recevez dorénavant notre bulletin de liaison en remplissant la zone de saisie ci-dessous.

Adresse courriel :


Un courriel de confirmation vous est envoyé !

Si vous préférez recevoir ce bulletin par voie postale, cliquez sur le bon ci-dessous, imprimez-le et envoyez-le dûment complété à l'adresse mentionnée.

meuseaval logo

Aucun évènement à venir!

Pour toutes questions ou remarques vous pouvez contacter le CRMA soit par téléphone (les coordonnées de nos comités locaux sont dans la rubrique Contacts) ou en remplissant le formulaire de contact ci-dessous.

sos

SOS Environnement Nature est désormais accessible au 1718 (pour les francophones) ou au 1719 (pour les germanophones). Ce numéro fonctionne 24h/24 et 7j/7 . Il est accessible pour tout citoyen, service d’urgence ou toute entreprise, témoin d’une situation ou d’une activité portant atteinte à l’environnement ou à la nature en Wallonie.

Site internet : http://environnement.wallonie.be/sos.htm

BILAN DE LA CAMPAGNE D'INVENTAIRE 2016-2020

Les contrats de rivière établissent avec leurs partenaires un programme d’actions qu’ils s’engagent à mettre en œuvre pour préserver et/ou améliorer la qualité de nos rivières. Afin de définir ces actions, un inventaire non exhaustif des atteintes aux cours d’eau est mis à jour tous les 3 ans par notre équipe sur les cours d’eau classés des communes partenaires.

C’est ainsi qu’entre 2016 et 2018, en bottes, en wadders ou en barque, nous avons parcouru environ 1080 kilomètres de cours d’eau ! Traversant les campagnes ou les villages, nous avons relevé à l’aide de l’application « Fulcrum », et suivant un canevas commun à l’ensemble des contrats de rivière de Wallonie, les atteintes aux cours d’eau que l’on nomme « Points noirs ». Les atteintes les plus problématiques pour la rivière, et qui nécessitent selon nous une action rapide, sont définis comme « Points Noirs Prioritaires ».

Les thématiques inventoriées concernent :

  • Les captages d’eaux de surface
  • Les déchets de tout type
  • Les entraves au bon écoulement de l’eau
  • Les érosions de berge
  • Les ouvrages qui devraient faire l’objet d’une remise en état
  • Le patrimoine lié à l’eau à remettre en valeur
  • Les plantes invasives
  • Les protections de berges détériorées
  • Les rejets d’eaux usées
  • D’autres atteintes non reprises dans les thématiques précédentes, comme l’utilisation de pesticides à proximité des cours d’eau ou l’artificialisation de ceux-ci.

Herbicide

Photo 1 - Utilisation d'herbicide

 Au terme de ces trois années d’inventaire :

  • 6566 atteintes sont encodées dont 2861 nouvelles atteintes et 936 classées prioritaires
  • 1187 atteintes ont été résolues, principalement grâce au travail des partenaires gestionnaires publics, mais également associatifs ou privés
  • Les autres points noirs ont été maintenus car l’atteinte est toujours présente

 Ces atteintes sont réparties de la façon suivante :

Atteintes 2016 2020

Ces données sont transmises aux gestionnaires de cours d’eau concernés, les communes, les Services Techniques Provinciaux et la Direction des Cours d’Eau Non Navigables de la Région Wallonne.

Au fil de nos campagnes successives d’inventaire, la situation évolue.

Entre 2015 et 2018, certes, le nombre total de points noirs a augmenté mais le linéaire parcouru également, passant de 880 à 1080 kilomètres.

Avec 6,1 points noirs par kilomètre et 2,6 points noirs prioritaires, le nombre moyen d’atteintes au kilomètre est relativement stationnaire depuis 2013.

Cependant, les problématiques « déchets » et « rejets » sont toujours inquiétantes.

De très nombreux riverains des cours d’eau évacuent encore leurs déchets verts et tontes de pelouse dans les berges, alors que cette pratique est néfaste pour l’écologie du cours d’eau et la stabilité de la berge. Les rejets directs d’eaux usées sont également plus nombreux.

Il y a donc encore du travail !

C’est reparti pour une nouvelle campagne !

Dès cette année 2019, l’équipe du Contrat de Rivière Meuse Aval se remettra en route et débutera une nouvelle campagne d’inventaire (2019 – 2021). Nous pourrons ainsi mettre à jour ces données, mais également continuer à discuter avec les riverains, et les sensibiliser aux bonnes pratiques favorables à nos rivières dans l’espoir de voir ces chiffres et l’état de nos cours d’eau évoluer favorablement.